Histoire de la Feria

Histoire de la Feria

La première Féria de Nîmes a eu lieu en 1952. Deux ans après que la loi Grammont autorise officiellement les courses de taureaux dans les villes taurines.

Les cinq sociétés taurines de l’époque, le « Cercle taurin nîmois », le club taurin « Lou Ferri » de Saint Césaire, « l’Union taurine nîmoise », « l’Aficion cheminote nîmoise » et « les amis de Toros » ont pris en charge l’organisation de la Féria de Nîmes. Ils décidèrent de programmer une course libre le samedi et deux corridas le samedi et le dimanche et le lundi de Pentecôte.

Elle attire aussi des célébrités telles que Jean COCTEAU, Ava Gardner, Ernest Hemingway, Pablo PICASSO, Gérard DEPARDIEU, Pierre ARDITI, Marion COTILLARD, Bob SINCLAR, Jean DUJARDIN, Audrey LAMY et bien d’autres…

Au mois de septembre, Nîmes accueille une nouvelle Féria: la Féria des Vendanges. La Féria des Vendanges est la petite sœur de la Féria de Pentecôte. Elle est née en 1980 et se déroule chaque troisième vendredi, samedi et dimanche de septembre à Nîmes.

Nîmes et sa région offrent un vignoble riche de vins de qualité : vins de cépages, vins de pays et AOC. Fin septembre, les vendanges se terminent. Les raisins sont pressés, la vinification commence son lent travail de fermentation mais on sait déjà si le vin sera bon.

Pour fêter la fin de cette étape décisive, Nîmes a choisi d’organiser une Féria plus locale, plus « bon enfant » et intimiste que la Féria de Pentecôte. La Féria des Vendanges apporte la convivialité d’un bon vin.