Manuel Escribano

Manuel Escribano

De son vrai nom Manuel Escribano Nogales est né à Gerena le 21 août 1984.

Il est issu de l’école taurine de Séville où il a évolué jusqu’à  l’âge de quatorze ans. Il fait ses débuts en novillada piquée au Venezuela, dans les arènes de La Victoria, le 2 décembre 2001 face à des novillos de la ganadería Tarapío, et accompagné par le torero venezuelien Erick Cortés et le rejoneador Fabio Grisolia. Il réalise sa présentation à Las Ventas à Madrid.

Le 19 juin 2003 dans les arènes d’Aranjuez, il prend l’alternative avec pour parrain José Antonio Canales Rivera et pour témoin El Fandi , devant des taureaux de la ganadería de Victoriano del Río.

Torero d’une gentillesse exemplaire, il n’aura dû son salut de gloire qu’à une blessure d’El Juli qu’il  remplace au pied levé à Seville et qui le voit triomphé devant des taureaux de Miuras. Après une longue période de disette, ce torero semble avoir trouvé sa voie en osant affronter les taureaux difficiles et surtout en triomphant souvent devant eux.