Villes à visiter

  • Avignon

Avignon, Capitale de la Chrétienté au Moyen Âge,  a conservé l’empreinte de ce destin grandiose : le Palais des Papes, le Pont St Bézet, dit « pont d’Avignon », connu dans le monde entier grâce à la chanson, des remparts, un ensemble monumental exceptionnel classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, des dizaines d’églises et de chapelles, autant de vestiges d’un passé riche en histoire qui donnent à la ville une atmosphère unique.

www.avignon-tourisme.com

  • Arles

On évoque souvent Arles pour la richesse de son patrimoine antique (monuments romains) et roman, ses monuments inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en 1981 dont l’Amphithéâtre romain (les arènes), le Théâtre antique, les Cryptoportiques, les Thermes romains de Constantin, les vestiges du cirque romain, le cloître Saint-Trophime, le portail de la cathédrale et les Alyscamps, qui sont le départ du chemin d’Arles, l’une des trois voies menant à St Jacques de Compostelle.Suétone la décrit comme « La petite Rome des Gaules ».
Entre l’Italie et l’Espagne, la situation géographique d’Arles sur la Méditerranée lui a conféré un rôle stratégique dans l’empire romain.

www.arlestourisme.com

  • Saint Gilles

Au IXème siècle, l’abbaye de saint Pierre et saint Paul entra dans l’histoire et jouit d’une réputation due aux miracles réalisés par son fondateur. Les pèlerins affluèrent et le bourg prit un essor qui fit de lui une capitale dela France Méditerranéenne à partir du XIIème siècle.
Aujourd’hui, Saint-Gilles attire de nombreux visiteurs qui découvrent la richesse iconographique de la façade médiévale de son église abbatiale (désormais classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, au titre d’étape sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle), la pureté architectonique de son escalier en vis, la beauté recueillie de son immense église basse (ou crypte).

www.tourisme.saint-gilles.fr

  • Orange

Au cœur de la vallée du Rhône, surla via Agrippa, venant de Lugdunum, après le passage de l’arc triomphal dédié à la gloire des fondateurs de la cité, la ville antique d’Orange est caractérisé par la monumentalité de ces édifices.

Témoignage exceptionnel de l’Antiquité inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le théâtre Antique, le mieux conservé d’Europe, doit surtout sa renommée à son magnifique mur de scène, étonnamment préservé et unique dans le monde occidental.

www.otorange.fr 

  • Aigues Mortes

A l’appel du pape Innocent IV appelle en 1240, Louis IX dit Saint Louis, prend le commandement de l’expédition pour une croisade, mais ne disposant pas de port d’embarquement en Méditerranée, il jette son dévolu sur le port d’Aquae Mortuae.

La Cité des « eaux mortes » est alors située sur les rivages d’une immense lagune qui communique avec la mer par les graus et avec le bras le plus occidental du Rhône par ses immenses marais.

Il embarque pour la septième croisade en 1248. Le souverain embarque une nouvelle fois à Aigues-Mortes en 1270, lors de la huitième croisade. Aux portes d’Aigues-Mortes, l’implantation des Salins du Midi nous rappelle que la Camargue est pour la France le plus important centre de production de sel marin. Les premiers salins remontent, dit-on, à l’Antiquité. Le salin d’Aigues-Mortes s’étend, de nos jours, sur9.800 hectares de terres sauvages.

www.ot-aiguesmortes.fr

  • Saintes Marie

Le village des Saintes Maries de la Mer, terre d’accueil, de tradition et de pèlerinage.
Site de légende, son rivage accueillit, à l’aube de la chrétienté, Marie Jacobé, Marie Salomé et leur servante Sara, chrétiennes persécutées fuyant la Palestine sur une barque sans gouvernail.
A l’ombre de son clocher roman, le visiteur flâne dans les ruelles pavées, sur les traces des pèlerins.
Les Saintes Maries de la Mer s’érigent en capitale pour qui s’éprend de la Camargue,  envoûté par sa beauté sauvage, sa culture et ses traditions vivantes et authentiques.
Elle est aussi le lieu de pèlerinage des gitans qui vénèrent Sara La Noire, patronne des voyageurs.

www.camargue.fr 

  • Gordes

Ces villages peuvent s’enorgueillir d’être les plus beaux villages de France, avec ses ruelles caladées qui s’insinuent entre les maisons hautes, bâties à même le roc, agrippées contre ses flancs qui respirent de mille histoires et légendes. Gordes est fier également de son superbe château dressé en son coeur nous rappelant un passé riche aussi bien en conquêtes qu’en souffrances et qui abrite désormais le Musée Pol Mara et l’hôtel de Ville. La commune de Gordes sauvegarde son patrimoine avec rigueur et amour afin que son succès ne le dénature pas. Car, Gordes, est un haut lieu touristique de par son histoire, sa situation géographique exceptionnelle, ses activités culturelles de qualité ainsi que la renommée de ses restaurants et hôtels. Gordes se doit de demeurer authentique, conservant ses traditions provençales, tout en s’ouvrant pour accueillir un tourisme qui sait l’aimer et le respecter.
A partir de Roussillon, Les ocres aux multiples couleurs enchantent le regard en toute saison.

www.gordes-village.com

  • Carpentras

Carpentras, au pied du Mont Ventoux a été marquée par la colonisation romaine et par cinq siècles de présence papale.
La capitale du  Comtat Venaissin doit son label « ville et pays d’Art et d’Histoire » à la richesse de son patrimoine. Un patrimoine qui se ressent tant dans le paysage typique et varié de la Provence que dans ses traditions séculaires, telles que ses spécialités gastronomiques, dont le célèbre « diamant noir », ou ses marchés.
Les juifs installés sans doute dès la conquête romaine sont rejoints à partir du XIIIème siècle par les communautés chassées du Languedoc et de Provence par les rois de France. De ce passé, Carpentras à la plus vieille synagogue et le plus grand cimetière Juifs.

www.carpentras-ventoux.com

  • Marseille

Dans la calanque du Lacydon, des marins grecs venus de Phocée en Asie mineure fondèrent la cité en 600 avant J.-C. 2ème ville de France en population, 860 363 habitants, Marseille est Capitale Européenne de la Culture en 2013 ! Surplombant la cité phocéenne, l’église Notre dame de la Garde est un monument incontournable de la ville.
Construite sur une colline au sud du Vieux-Port,la Bonne Mèrefêtera en 2014 ses 800 ans d’existence. Près du Vieux-Port, le monastère St Victor crée en 415 environ porte le nom de l’officier romain décapité par l’empereur reste le plus vieux monastère de la région. Dans la baie de Marseille, le château d’if est la première forteresse royale de la ville connue grâce au roman d’Alexandre Dumas, le Comte de Monte-Cristo.

www.marseille-tourisme.com 

  • Casis

 Cassis est protégé par deux monuments de la nature que sont le Cap Canaille (plus haute falaise maritime d’Europe) rougeoyant par temps de mistral et les Calanques de calcaire blanc, de plus de400 md’épaisseur, formé il y a 120 millions d’années.

Depuis la dernière glaciation, des vallées marines se sont creusées, créant de véritables fjords miniatures et forment les calanques qui vont de Cassis à Marseille.

Les carrières ont également servi à la construction de nombreux ports en Méditerranée de grands édifices publics à Marseille, mais aussi le soubassement de la statue de la liberté à New York.

www.ot-cassis.com

  • Montpellier

Montpellier naît au Xe siècle, au cœur d’un ensemble de bourgades.

Stratégiquement bien situé, entre l’Italie et l’Espagne, tout près de la voie domitienne et du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, Montpellier s’imposa très vite comme une ville marchande voire d’affaires : doreurs, orfèvres, drapiers, changeurs s’y installèrent et y prolifèrent.

« L’afflux des pèlerins provoqua également la naissance et l’extension d’institutions charitables et hospitalières. Des médecins juifs et arabes chassés d’Espagne vinrent faciliter la gestation dela future Ecolede Médecine dont la renommée était déjà internationale dès la fin du XIIIe siècle » écrit le chroniqueur Jacques Fabre de Morlhon.

www.ot-montpellier.fr

  • St Guilhem Le Désert et le Pont du Diable

A l’entrée des gorges de l’Hérault, au lieu dit « gouffre noir », le vieux pont roman, accroché aux berges abruptes, enjambe le fleuve en son point le plus resserré.
Il fut construit entre 1028 et 1031, par les deux proches abbayes d’Aniane et de Gellone, qui contrôlaient jalousement les deux rives du fleuve.
L’un des plus beaux villages de France, étape spirituelle sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, la cité médiévale de Saint-Guilhem-le-Désert vous offre un véritable havre de paix…
La fondation en 804 par Saint Guilhem à sa reconstruction au début du XI° siècle, le rayonnement spirituel de Gellone ne cesse de s’affirmer.
Le monastère, symbole du premier art roman languedocien devient une halte privilégiée sur le chemin de Compostelle.

www.saintguilhem-valleeherault.fr

 

 

pont avignon proche de nimes a voir Villes à visiter Villes à visiter pont avignon proche de nimes a voir1 avignon-site-touristique-activité-aux-alentours-de-nimes-festival-avignon Villes à visiter Villes à visiter avignon site touristique activit   aux alentours de nimes festival avignon1 avignon-site-touristique-visiter-les-alentours-de-nimes-pendant-la-feria Villes à visiter Villes à visiter avignon site touristique visiter les alentours de nimes pendant la feria1 palais des papes avignon que visiter pendant la feria de nimes Villes à visiter Villes à visiter palais des papes avignon que visiter pendant la feria de nimes1

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *